• mardi 3 septembre 2013

    Pour la rentrée, que diriez-vous d’un petit clafoutis d’automne aux mûres des bois et aux noisettes ? Pour ma part, c’est exactement le genre de petite douceur qui me fait envie en ce moment. En fait, j’adore ce moment de l’année où il fait encore beau et chaud et où on trouve quantité de fruits délicieux… comme les mûres ! Mais j’attend aussi avec impatience que nos figues mûrissent, et je guette les poires aussi, et puis les mirabelles…

    Comme j’ai la chance d’habiter en pleine campagne, j’ai justement trouvé plein de mûres tout près de chez moi le week-end dernier. Sur un petit chemin de randonnée, j’en ai cueilli un joli panier en un rien de temps ! Bon je me suis aussi un peu (beaucoup !) fait peur, car en marchant tout doucement nez en l’air pour trouver des mûres, je n’avais pas vu une ENORME couleuvre qui dormait tranquillement sur le chemin… et qui a dû avoir aussi peur que moi ! Oups, un peu plus et je lui marchait dessus… Je n’ai pas eu le temps de la prendre en photos, mais elle m’a semblé verte et bleue, c’était peut-être la fée Mélusine ?

    Bon en tous cas, ça ne m’a pas  arrêtée et la récolte a été bonne, voyez plutôt :

     

    Petits clafoutis aux mûres et au lait de noisette

     

    J’ai aussi fait un joli pot de confiture de mûres et j’en ai gardé plein pour mon petit bonhomme qui adore tellement ça que jusqu’à  présent je n’avais jamais réussi à rapporter un seul fruit de nos promenades !

     

    Petits clafoutis aux mûres et au lait de noisette

     

    Pour 12 mini-clafoutis (ou un moyen) :

    • 2 oeufs
    • 35 g de purée de noisettes
    • 60 g de sucre de fleur de coco
    • 60 g de farine de blé T65
    • 1/3 l de lait de noisette
    • 350 g de mûres

    Préchauffer le four à 180°C.

    Battre l’œuf avec la purée de noisettes et le sucre de coco jusqu’à ce que le mélange soit mousseux et bien homogène. Ajouter la farine, puis le lait de noisette. Mélanger jusqu’à obtenir un appareil bien lisse.

    Disposer les mûres dans les moules et verser l’appareil par-dessus. Faire cuire au four pendant 25 minutes à 180°C.

    On peut les déguster tièdes ou froids, mais personnement je les aime bien froids !


    Sans lactosesans lactose


    3 commentaires
  • Dimanche 14 juillet 2013

    J'adore les madeleines ! J'ai d'ailleurs essayé pendant longtemps d'en faire à ma façon, c'est à dire sans beurre, avant de me rendre à l'évidence : sans beurre, impossible d'obtenir une jolie bosse ! Du coup, je n'en fait que très peu souvent car j'évite au maximum le beurre en cuisine. Je dois bien reconnaître que le goût du beurre est délicieux dans des sablés type shortbread comme ceux-ci, mais concernant les madeleines, j'ai toujours cherché à lui substituer autre chose.

    Et puis, j'ai récemment découvert le beurre de coco grâce à une petite fée... Depuis que j'en ai fabriqué mon premier pot, de nouveaux horizons se sont ouverts, merci à toi Mély ! Moi qui adore la noix de coco, j'avais bien pensé utiliser de l'huile de coco pour remplacer le beurre, mais cela me semblait trop gras... Mais le beurre de coco, c'est autre chose... car il contient également les fibres de la noix de coco, et non uniquement de l'huile.

    De plus son parfum est si doux qu'il me donne l'impression de croquer dans une noix de coco, en version fondante. Son goût me rappelle l'Inde et la douceur du Kerala (le pays de la noix de coco) où la noix de coco est considérée comme un trésor...

    Du coup, je n'achète plus de lait de coco, car il suffit de faire chauffer très doucement 50 g de beurre de coco avec 200 ml d'eau pour obtenir 250 ml de lait de coco maison ! Et bio (pour ma part) en plus !

    Pour ces petites madeleines, j'ai donc substitué le beurre par du beurre de coco fait maison avec la recette de Mély. Et puis, j'ai ajouté un peu d'eau de rose car je trouve que son parfum se marie à merveille avec celui de la noix de coco. Et aussi quelques pépites de chocolat noir pour les petits gourmands...

    Edit du 2 Août 2013 : Je profite de cet article où il est question du délicieux beurre de coco de Mély pour partager avec vous son dernier article dans lequel elle nous propose un très joli concours permettant de gagner un Vitamix, rien que ça ! J'ai une chance déplorable, mais je tente quand même !

     

    Madeleines à la rose, beurre de coco et chocolat noir

     

    Pour 8 grosses madeleines :

    • 50 g de beurre de coco
    • 1 oeuf
    • 50 g de sucre de coco
    • 60 g de farine de blé T65
    • 1 CS d'eau de rose
    • 30 g de pépites de chocolat noir

    Faire fondre le beurre de coco à feu très doux dans une petite casserole au bain marie.

    Pendant ce temps, battre l'oeuf avec le sucre. Ajouter le beurre de coco liquide, puis la farine et l'eau de rose. Bien mélanger, puis ajouter les pépites de chocolat.

    Mettre au frais pendant au moins 2 heures (ou 1/2 au congélateurs pour les envies de madeleines express !)

    Préchauffer le four à 180°C et enfourner pour 8 minutes, puis baisser la température à 150°C et laisser cuire 12 minutes.


    Sans lactosesans lactose


    4 commentaires
  • dimanche 7 juillet 2013

    J'ai fait ces petits gâteaux l'autre jour pour un anniversaire... L'utilisation du beurre en pâtisserie n'est vraiment pas dans mes habitudes, je lui préfère la purée d'amandes, mais là je doit admettre que ça peut être vraiment très bon ! A condition bien sûr d'utiliser du beurre de bonne qualité, même chose pour le reste des ingrédients d'ailleurs. Je n'utilise plus que des farines biologiques et j'achète ma poudre d'amande en vrac à la Biocoop depuis que j'ai réalisé qu'elle est non seulement délicieuse, mais en plus moins chère que conditionnée dans des sachets en plastique ! Du coup je prend en vrac la plupart des ingrédients biologiques dont j'ai besoin.

    Ces petits sablés n'ont pas fait long feu, j'ai retrouvé le p'tit loup plongé dans la boîte à biscuits ! Il a dévoré tous ceux qui restaient... je n'ai plus qu'à en refaire très bientôt !

     

    Sablés vanillés fourrés à la fraise

     

    Pour environ 16 biscuits :

    • 120 g de beurre mou
    • 35 g de sucre vanillé
    • 1/4 cc de vanille en poudre
    • 140 g de farine de blé T65
    • 60 g de poudre d'amande
    • 16 cc de confiture de fraise

    Travailler le beurre en pommade à la fourchette, puis ajouter le sucre et la vanille. Travailler à nouveau à la fourchette, puis ajouter la farine et la poudre d'amande. Mélanger puis finir de travailler la pâte à la main pour bien l'homogénéiser et former une boule.

    L'étaler sur un plan de travail fariné, puis découper des formes avec un emporte pièce. Mettre une cuillère à café de confiture de fraises sur la moitié, découper une petite forme au centre de chacun des autres biscuits, puis les assembler. Enfourner pour 17 minutes à 170°C (et seulement 12 minutes pour les chutes en forme de coeur !)


    Sans oeufssans oeufs


    votre commentaire
  • mercredi 3 juillet 2013

    Cela faisait bien longtemps que je ne m'étais par attardé sur une épice en particulier... Mais je voudrais vous parler d'une épice que j'aime beaucoup, la plus parfumée (et la plus chère) d'entre elles, la vanille !

     

    La vanille

     

    La vanille est en fait une plante grimpante de la famille des orchidées. Elle est originaire du Mexique où elle croit à l’état sauvage sous un climat tropical. Ses racines lui permettent de s’accrocher à un support comme un arbre ou d’autres plantes.

    Aujourd’hui, les principaux pays producteurs de vanille sont Madagascar, Tahiti et la Réunion. Ses fleurs sont blanches, presque vertes, et elles doivent être fécondées une à une dès leur apparition pour pouvoir produire des fruits sept mois plus tard. Ce sont de longues gousses vertes qui peuvent atteindre jusqu’à 10 à 15 cm. Ils sont encore inodores à ce stade.

    Après la récolte, les gousses sont ébouillantées puis disposées au soleil sous des couvertures. Elles passent ensuite quelques semaines en séchoir, avant d’être enfermées dans des boîtes où elles n’acquièrent leur parfum définitif que quelques mois plus tard.

    La vanille est très certainement la plus douce et la plus raffinée des épices ! Elle parfume traditionnellement les gâteaux, les crèmes, les glaces, les chocolats, le riz au lait, les compotes... mais la cuisine moderne l’associe de plus en plus aux plats salés.

    La vanille a de plus de nombreuses propriétés médicinales ! Les plus connues sont ses actions contre la fatigue et l’insomnie, ses vertues anti-stress, anti-déprime, aphrodisiaque et régénérante. Elle est également apéritive, elle facilite la digestion et elle a des propriétés antiseptiques. Elle est donc vraiment intéressante, tant gustativement que médicalement parlant !



    1 commentaire
  • dimanche 30 juin 2013

    L'histoire de mon pesto de menthe devait bien avoir une fin (avant la prochaine fournée !)...

    Je l'ai donc terminé dans de délicieuses lasagnes en me disant qu'il s'entendrait bien avec des épinards frais. C'était un bon pari car l'association des deux est très agréable. D'autant plus que j'ai aussi utilisé du fromage de chèvre frais et des plaques de ravioles en alternance avec les plaques de lasagne... Moi qui aimait déjà beaucoup les lasagnes aux épinards, je vais garder cette version quelques temps, car c'est ma préférée maintenant !

     

    Lasagnes aux épinards, chèvre frais et pesto de menthe

     

    Pour 4 personnes :

    • 4 plaques de lasagnes précuites
    • 4 plaques de ravioles
    • 1 kg d'épinards frais
    • 1 fromage de chèvre frais de 200 g
    • 250 ml de crème de soja
    • pesto de menthe
    • parmesan

    Commercer par laver les épinards et les faire suer quelques minutes sur feu doux.

    Pendant qu'ils refroidissent, tartiner du pesto de menthe sur les 4 plaques de lasagne. En répartir deux dans le fond d'un plat à four.

    Mettre par dessus le tiers des épinards, le quart du fromage de chèvre, puis une plaque de raviole, des épinards, du fromage de chèvre, etc... en terminant par une plaque de ravioles.

    Pour terminer, battre le restant de fromage de chèvre avec la moitié de la crème de soja et répartir ce mélange sur les lasagnes. Verser le reste de crème de soja dans le plat, saupoudrer de parmesan et enfourner pour 30 minutes à 180°C.



    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires