• Feuilles de karipatta

    mardi 15 mars 2011

    Les feuilles de karipatta, ou feuilles de cari, proviennent d'une plante d'origine indienne, Murraya Koenigii, qui pousse à l'état sauvage au pied de l'Himalaya ainsi que dans plusieurs autres régions de l'Inde, de la Thaïlande du Nord et du Sri Lanka. Chaque tige mince de cet arbre peut donner jusqu'à 25 feuilles. On la trouve sous forme de feuilles séchées, mais il est préférable de l'acheter fraîche dans un magasin indien, sous le nom de "Meetha Neem" ou de "Kari (ou Kadhi) Patta". Je les achète fraîches en grande quantité et je les fais sécher moi-même avant des les mettre dans des bocaux hermétiques. Elles gardent ainsi tout leur arôme.

    Feuilles de karipatta

    Les feuilles de karipatta, lorsqu'on les froisse, sont extrêmement aromatiques. Elles dégagent un arôme très épicé, chaud et citronné, légèrement amer. C'est pour moi l'odeur symbolique de la cuisine du Sud de l'Inde !

    Dans la cuisine indienne du Sud, elles représentent l'équivalent de la coriandre, utilisée dans le Nord. Elles sont présentes dans de nombreux plats, des saags du Gujarat aux caris de poisson du Kerala. Les feuilles de cari sont essentielles à la cuisine de la région de Chennai (Madras), la seule dans laquelle elles forment la base de la plupart des masalas*. Dans la plupart des autres régions de l'Inde, on les utilise simplement comme ingrédients à ajouter en fin de cuisson.

    L'usage de l'arbre à feuilles de karipatta pour le traitement du diabète a suscité un grand intérêt. On a découvert dans la feuille de cari des principes actifs qui pourraient constituer un nouveau médicament efficace pour les personnes souffrant de diabète.

    * Un masala est un mélange d'épices.


    « Le garam masalaRiz pulao »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :