• vendredi 1er mars 2013

    Je réalise que je n'ai jamais publié de recette de dessert indien sur ce blog... Voici donc la recette de mon dessert indien favori, le payasam ! C'est le dessert indien traditionnel par excellence. Il est classiquement réalisé avec du riz, du lait entier, de la cardamome et des fruits séchés et noix de cajou. Et j'oubliais, BEAUCOUP de sucre, les desserts indiens étant très sucrés !

    Je l'ai ici décliné en version purement vegan avec des vermicelles, un mélange de lait de riz/avoine/pistache et lait de coco et du sucre de coco, très intéressant de part son index glycémique bas et de part sa saveur épicée. J'ai rajouté quelques pistaches, raisins secs et amandes, de la cardamome et cela donne un délicieux petit dessert parfumé, sans être trop sucré !

     

    Dessert au vermicelle et cardamome (Payasam)

     

    Pour 4 personnes :

    • 1 cc d'huile de coco
    • 40 g de vermicelles
    • 600 ml de lait de riz/avoine/pistache (ou autre lait végétal)
    • 100 ml de lait de coco
    • 50 g de sucre de coco
    • 1 cc de cardamome en poudre
    • 30 g de raisins secs
    • 20 g d'amandes
    • 15 g de pistaches

    Faire fondre l'huile de coco dans une casserole à fond épais puis y faire dorer le vermicelle (attention, ça brûle vite !). Cette étape est importante pour la consistance du vermicelle qui va ainsi éviter de se défaire complètement, et puis c'est plus joli !

    Ajouter les deux laits chauds, le sucre et la cardamome. Laisser frémir à feu moyen pendant environ 30 minutes.

    Pendant ce temps, émincer grossièrement les amandes et les pistaches.

    Ajouter alors la moitié des raisins, amandes et pistaches. Mélanger et répartir dans 4 ramequins. Garnir avec le reste de fruits secs. Réserver au frais pendant au moins 3 heures.


    Sans lactosesans lactose      Sans oeufssans oeufs      Veganvégétalien


    13 commentaires
  • mardi 12 février 2013

    J'adore le riz au lait... C'est un petit dessert tellement réconfortant, plein de saveurs d'enfance. Je le fait presque toujours avec du lait de vache (1/2 écrémé) car j'adore le parfum du lait parfumé à la vanille, je trouve cela irrésistible ! Je fait parfois des essais avec des laits végétaux, mais je retourne invariablement à cette recette de base : du lait, de la vanille, un zeste de citron et parfois quelques fruits secs. J'ai ici utilisé du riz violet pour sa belle couleur, le goût n'en est pas modifié. J'ai aussi ajouté quelques baies de Goji car c'est plein de bonnes choses, et il faut bien ça pour afronter l'hiver !

     

    Riz violet au lait et baies de Goji

     

    Pour 6 verrines :

    • 1 l de lait de vache ou végétal au choix
    • 80 g de sucre vanillé
    • 100 g de riz violet
    • le zeste d'un citron
    • 2 cc de vanille liquide
    • 30 g de baies de Goji

    Verser le lait dans une casserole avec le sucre, la vanille et le zeste de citron. Porter à ébullition, verser alors le riz en pluie puis laisser cuire à feu doux pendant environ 30 minutes. Retirer alors le zeste du citron, ajouter les baies de Goji et répartir dans 6 verrines ou 6 petits ramequins.


    Sans glutensans gluten      Sans oeufssans oeufs


    votre commentaire
  • Dimanche 3 février 2013

    Pauvre blog abandonné depuis des semaines... et quel manque d'inspiration en ce qui me concerne ! Il fallait juste que la Chandeleur arrive et qu'une subite envie de crêpes me redonne envie de partager des recettes !

    Avec ce temps sinistre, chez nous on a eu très envie de crêpes cette semaine. Du coup, je me suis dit que je n'avais jamais essayé de faire des crêpes Suzette. Par (flemme) manque de temps, j'ai grandement simplifié la recette et je n'ai pas (mis le feu à la maison) flambé les crêpes, chose qui me terrifie ! On a simplement fait cuire nos crêpes et tartiné du beurre de clémentine dessus, mais quel beurre de clémentine ! En fait, ce n'est pas du tout du beurre, mais de la purée d'amande, mélangé à un fifrelin de Grand Marnier, du jus de clémentine et du sirop d'érable. C'est sûr, on n'attendra pas la prochaine Chandeleur pour remanger des crêpes Suzette comme celles là !

     

    Crêpes "Suzette" à ma façon

     

    Pour une douzaine de crêpes :

    • 250 g de farine de blé T65
    • 1 pincée de sel
    • 2 CS de sucre vanillé
    • 3 oeufs
    • 1 CS d'huile d'olive
    • 2 CS de Grand Marnier
    • 1 CS de jus de citron
    • 500 ml de lait d'amande

    Pour le "beurre" d'orange :

    • 2 CS bombées de purée d'amande blanche
    • 2 CS de sirop d'érable
    • le jus de 2 clémentines
    • 1 cc de Grand Marnier
    • 1 goutte d'huile essentielle de mandarine
    • 1 pincée de cannelle en poudre

    Mélanger la farine avec le sel et le sucre, puis former un puit. Y casser les oeufs, ajouter la cuillère à soupe d'huile d'olive. Ajouter le lait d'amande très progressivement tout en mélangeant au fouet jusqu'a ce que le mélange soit parfaitement homogène. Ajouter le Grand Marnier et le jus de citron, mélanger et laisser reposer au moins une demi-journée au frais (une nuit, c'est encore meilleur !).

    Mélanger tous les ingrédients du "beurre" jusqu'à obtenir une consistance onctueuse et homogène. Réserver.

    Faire cuire les crêpes et les tartiner de "beurre" de clémentine. Vous pouver les plier en 4, les empiler et les passer 5 minutes au four. Vous pouvez aussi les faire flamber au Grand Marnier.


    Sans lactosesans lactose


    2 commentaires
  • vendredi 9 novembre 2012

    Tous les ans à la même période, je reprend le livre de Clea, Variations potimarron, et je teste des recettes que je n'avais pas encore essayées. Cette fois-ci, j'ai été très tentée par la terrine de potimarron au miso, noix et oignons.

    Le problème, c'est que je n'avais que du miso blanc. Et puis, je n'avais pas autant de purée de potimarron que dans la recette de Clea. En plus comme j'ai fait un peu n'importe quoi avec mes règles de trois (je suis étourdie, que voulez-vous !) et qu'on ne peux pas couper un oeuf en 3, les proportions sont sensiblement différentes ici... En tous cas, le résultat m'a vraiment conquise, l'utilisation du miso blanc donne un petit goût tout doux qui va très bien avec celui du potimarron.

     

    Petits pâtés au potimarron, miso blanc et noix

     

    Pour 3 petits pâtés :

    • 1/2 oignon
    • 1 cc d'huile d'olive
    • 275 g de purée de potimarron
    • 10 cl de crème d'avoine (ou autre crème végétale)
    • 40 g de farine de blé T65
    • 1 CS de miso blanc
    • 2 oeufs
    • 6 noix

    Eplucher et hacher l'oignon. Le faire revenir dans l'huile d'olive jusqu'à ce qu'il soit doré. Décortiquer et hacher très grossièrement les noix.

    Mélanger la purée de potimarron avec la crème, la farine, le miso et les oeufs. Saler, poivrer et ajouter l'oignon. Répartir ce mélange dans 3 ramequins ou petits bocaux et enfourner pour 30 minutes. Au bout de 15 minutes, disposer les noix sur le dessus et réenfourner.


    Sans lactosesans lactose


    votre commentaire
  • Dimanche 4 novembre 2012

    J'aime beaucoup ce genre de situations : un week-end annulé à la dernière minute, un frigo pas vraiment plein mais pas tout à fait vide... bref, exactement ce qu'il faut pour imaginer des repas simples en utilisant ce qu'on a sous la main !

    En l'occurence on n'avait plus du tout de pain et aucune envie de sortir en acheter... c'est qu'ici la boulangerie n'est pas très loin, mais il faut tout de même prendre la voiture pour y aller. J'ai donc préféré en faire, c'est si facile finalement ! Il suffit d'avoir un peu de temps devant soi pour laisser la pâte gonfler au chaud.

    Comme je ne savais pas quel pain choisir dans mon livre Maraboutchef, j'ai demandé à mon chéri d'en choisir un pour moi, et il a choisi un pain à la fourme d'Ambert et aux noix. J'ai adapté la recette au contenu de mon frigo, et j'ai utilisé du roquefort à la place de la fourme. Je ne saurais sans doute jamais ce qu'aurait donné l'utilisation de fourme d'Ambert, car ce pain s'est révélé délicieux et je ne compte pas changer de recette ! La texture du roquefort l'a rendu terriblement moelleux, on sent bien son goût sans que cela soit trop fort et les noix donnent un petit côté croquant irresistible ! Il est bien sûr délicieux avec du roquefort, mais on l'a également testé avec du brie et du fromage de chèvre... pas mal non plus !

    PS : Vous saviez, vous, que les bébés aimaient tant le roquefort ? Moi pas, et mon bébé adore ça c'est incroyable. Je lui en fait goûter pour voir, il a répondu "mam mam" et a voulu boulotter tout le roquefort !

     

    Pain au roquefort et aux noix

     

    Pour un pain d'environ 750 g :

    • 300 ml d'eau
    • 1 CS d'huile d'olive
    • 1 cc de jus de citron
    • 1 cc de sucre
    • 1.5 cc de sel
    • 380 g de farine de blé T65
    • 70 g de farine de seigle
    • 2.5 cc de levain déshydraté
    • 50 g de roquefort coupé en petits morceaux
    • 30 g de cerneaux de noix coupés en quatre

    Mettre tous les ingrédients dans l'ordre indiqué (sauf le roquefort et les noix) dans la cuve de la MAP et lancer un programme "pâte seule" (pétrissage + levée). Ajouter le roquefort et les noix au bip machine, soit 5 minutes avant la fin du pétrissage.

    A la fin de la levée, transvaser la pâte dans un petit moule à cake et laisser lever à nouveau dans un endroit chaud pendant environ 1 heure.

    Faire ensuite cuire à 180°C pendant 30 minutes. C'est super bon encore tout chaud pour l'apéro !


    Sans oeufssans oeufs


    votre commentaire