• lundi 1er avril 2013

    Voici ma version personnelle d'un plat indien très épicé, le vindaloo ! C'est un plat d'origine portugaise provenant de la région de Goa (ancienne Inde portugaise). La recette d'origine ne contenait pas moins de 3 piments rouge, je l'ai donc refaite à ma façon pour que tout le monde à la maison puisse en profiter sans avoir la bouche en feu !

    J'ai également énormément réduit la quantité d'huile et remplacé la viande d'agneau par du filet mignon de porc, qui va très bien avec ce genre de plat épicé.

    La quantité de pâte de vindaloo indiquée est pile pour 4 personnes mais quand j'en prépare, je double les proportions et j'en congèle la moitié. C'est si pratique quand on a peu de temps, et quand on a envie d'un bon petit plat ensoleillé ! Il n'y a plus qu'à préparer une pâte de gingembre et d'ail, laisser mijoter et c'est à peu près tout !

     

    Filet mignon de porc vindaloo

     

    Pour 4 personnes :

    Pour la pâte de vindaloo :

    • 1 cc d'huile d'olive
    • 1 oignon
    • 1 cc de graines de cumin
    • 1 pincée (ou plus selon les goûts !) de piment rouge en poudre
    • 1/2 cc de poivre noir en grains
    • 1/2 cc de graines de cardamome
    • 1 petit bâton de cannelle (5 cm)
    • 1/2 cc de graines de moutarde
    • 1/2 cc de graines de fenugrec
    • 5 cl de vinaigre
    • 1/2 cc de sucre brun
    • 1 cc de sel

    Pour le filet mignon :

    • 20 g de gingembre frais
    • 2 gousses d'ail
    • 1 cc d'huile d'olive
    • 1 cc de graines de coriandre en poudre
    • 1/2 cc de curcuma
    • 100 ml d'eau
    • 1 filet mignon de porc (environ 600 g)

    Commencer par préparer la pâte de vindaloo : hâcher l'oignon et le faire fondre dans l'huile d'olive. Pendant ce temps, réduire en poudre cumin, cannelle, moutarde et fenugrec à l'aide d'un robot. Y ajouter piment, vinaigre, sel et sucre et mixer à nouveau pour obtenir une pâte homogène. Quand l'oignon est doré, l'ajouter dans le robot et remixer. Réserver.

    Mixer le gingembre et l'ail avec un peu d'eau pour obtenir une purée. La faire revenir avec l'huile d'olive, ajouter ensuite les graines de coriandre et le turmeric. Après 1 ou 2 minutes, ajouter la pâte de vindaloo et 100 ml d'eau. Bien mélanger puis ajouter la viande coupée en gros cubes. Laisser mijoter à couvert et sur feu moyen pendant environ 25 minutes.

    Servir avec un riz basmati.


    Sans glutensans gluten      Sans lactosesans lactose      Sans oeufssans oeufs


    5 commentaires
  • vendredi 1er mars 2013

    Je réalise que je n'ai jamais publié de recette de dessert indien sur ce blog... Voici donc la recette de mon dessert indien favori, le payasam ! C'est le dessert indien traditionnel par excellence. Il est classiquement réalisé avec du riz, du lait entier, de la cardamome et des fruits séchés et noix de cajou. Et j'oubliais, BEAUCOUP de sucre, les desserts indiens étant très sucrés !

    Je l'ai ici décliné en version purement vegan avec des vermicelles, un mélange de lait de riz/avoine/pistache et lait de coco et du sucre de coco, très intéressant de part son index glycémique bas et de part sa saveur épicée. J'ai rajouté quelques pistaches, raisins secs et amandes, de la cardamome et cela donne un délicieux petit dessert parfumé, sans être trop sucré !

     

    Dessert au vermicelle et cardamome (Payasam)

     

    Pour 4 personnes :

    • 1 cc d'huile de coco
    • 40 g de vermicelles
    • 600 ml de lait de riz/avoine/pistache (ou autre lait végétal)
    • 100 ml de lait de coco
    • 50 g de sucre de coco
    • 1 cc de cardamome en poudre
    • 30 g de raisins secs
    • 20 g d'amandes
    • 15 g de pistaches

    Faire fondre l'huile de coco dans une casserole à fond épais puis y faire dorer le vermicelle (attention, ça brûle vite !). Cette étape est importante pour la consistance du vermicelle qui va ainsi éviter de se défaire complètement, et puis c'est plus joli !

    Ajouter les deux laits chauds, le sucre et la cardamome. Laisser frémir à feu moyen pendant environ 30 minutes.

    Pendant ce temps, émincer grossièrement les amandes et les pistaches.

    Ajouter alors la moitié des raisins, amandes et pistaches. Mélanger et répartir dans 4 ramequins. Garnir avec le reste de fruits secs. Réserver au frais pendant au moins 3 heures.


    Sans lactosesans lactose      Sans oeufssans oeufs      Veganvégétalien


    13 commentaires
  • dimanche 22 avril 2012

    Cette recette est originaire de la région de Pudukottai (Tamilnadu) au Sud de l'Inde. Je l'ai largement adaptée de la recette originale dégotté par mon papa dans l'émission de Madhur Jaffrey à la BBC. J'ai supprimé le piment car après y avoir goûté le lendemain, ce poulet était très piquant ! Le gingembre et le poivre noir suffisent en fait largement à notre goût pour relever ce plat. Libre à vous de mettre du piment si vous aimez les plats relevés, mais je vous aurai prévenus !

    Je l'ai accompagné d'un riz pulao (recette ici) au curcuma et aux graines de pavot bleu.

    Poulet Chettinad

    Pour 4 personnes :

    • 4 filets de poulet coupés en cubes
    • 1/2 cc de grains de poivre noir
    • 1 cc de graines de fenouil
    • 1 cc de graines de cumin
    • 2 cc de graines de coriandre
    • 1/2 cc de graines de pavot
    • 1/2 cc de curcuma en poudre
    • 1 cc de gingembre frais râpé
    • 1 gousse d'ail
    • 1 cc d'huile
    • 1 petite feuille de laurier
    • 1 clou de girofle
    • 1/2 bâton de cannelle
    • 2 gousses de cardamome verte
    • 2 cc de lentilles beluga (urad dhal)
    • quelques feuilles de karipatta
    • 1 petit oignon
    • une petite boîte de tomates pelée, ou en saison 2 à 3 tomates

    Faire revenir le poivre noir, le fenouil, le cumin, la coriandre et le pavot dans une petite poële bien chaude. Mixer finement ces épices torréfiées avec le curcuma, le gingembre, la gousse d'ail et un petit peu d'eau. Réserver ce masala.

    Faire ensuite revenir dans l'huile d'olive le reste des épices : laurier, girofle, cannelle, cardamome verte égrénée, lentilles beluga et feuilles de karipatta. Ajouter l'oignon haché et le faire cuire jusqu'à ce qu'il soit doré. Incorporer alors les tomates concassées, saler et laisser cuire.

    Ajouter le masala puis le poulet et laisser cuire 15 minutes à feu doux et à couvert puis découvrir et laisser réduire la sauce pendant 10 minutes.


    Sans glutensans gluten      Sans lactosesans lactose      Sans oeufssans oeufs


    votre commentaire
  • vendredi 13 avril 2012

    Pour accompagner mes petites crevettes de l'autre jour, j'avais fait des brocolis aux graines de fenouil et moutarde. C'était pour changer un peu des légumes d'hiver dont on se lasse, à force d'attendre les petits légumes frais de printemps... Cette version épicée détonne agréablement et apporte un peu de soleil dans nos assiettes !

    Cette recette a été adaptée d'une recette de chou-fleur dans laquelle le fenouil était remplacé par du cumin.

    Brocolis aux graines de fenouil et moutarde

    Pour 2 personnes :

    • 1 bouquet de brocoli
    • 1 cc d'huile
    • 1 cc de graines de fenouil
    • 1.5 cc de graines de moutarde
    • 1 belle gousse d'ail
    • 1 cc de curcuma
    • 1/4 cc de piment rouge en poudre
    • 1/2 verre d'eau

    Eplucher le brocoli et le découper en petits bouquets. Faire chauffer l'huile dans une poêle ou un wok et y faire revenir le fenouil et la moutarde quelques instants. Ajouter l'ail écrasé, faire revenir quelques minutes, ajouter le curcuma et le piment puis incorporer les morceaux de brocoli, du sel et l'eau.

    Bien remuer et laisser cuire à couvert environ 10 minutes, puis découvrir et laisser le liquide s'évaporer.


    Sans glutensans gluten      Sans lactosesans lactose      Sans oeufssans oeufs      Veganvégétalien


    votre commentaire
  • mardi 10 avril 2012

    Eh bien, ça faisait un moment que je n'avais rien publié sur ces pages ! Il faut dire qu'on a été bien occupés entre les vacances à la neige, la reprise des études en temps partiel pour moi, les invitations à droite à gauche... Le temps qui restait, je l'ai passé à cuisiner vite fait des petites recettes issues du dernier livre de Valérie Cupillard, Mes assiettes gourmandes. Soit dit en passant, ce livre est parfait pour les gens pressés et soucieux de leur bien-être ! Les recettes sont très rapides à faire, suivent les saisons et sont très équilibrées.

    Ceci dit, j'ai eu un peu de temps ce week-end pour expérimenter une autre recette découverte par mon Papa dans le livre sur la cuisine traditionnelle de Pondichéry dont je vous avais déjà parlé ici. Les crevettes sont cuites rapidement au wok, puis mélangées avec des épices torréfiées dont de l'anis vert qui donne une saveur très agréable à l'ensemble !

    Wok de crevettes à l'anis

    Pour 4 personnes :

    • 1 kg de crevettes crues (non-décortiquées)
    • 1 cc d'huile de coco
    • 1 oignon
    • 2 gousses d'ail
    • 1/2 bâton de cannelle
    • 2 clous de girofle
    • 1 cc de grains d'anis vert
    • 1/2 cc de riz
    • 1 cc de curcuma
    • 1 cc de coriandre en poudre
    • 1/2 cc de piment rouge en poudre (plus ou moins selon les goûts)

    Dans un petit poëlon, faire griller légèrement la cannelle, les clous de girofle, l'anis et le riz puis mixer finement.

    Eplucher les crevettes et y ajouter le curcuma, la coriandre, le piment et du sel. Bien mélanger et réserver.

    Eplucher et émincer l'oignon. Le faire revenir dans l'huile de coco jusqu'à ce qu'il soit légèrement doré. Ajouter l'ail écrasé puis les crevettes. Quand elles sont cuites, ajouter le mélange d'épices torréfiées. Servir avec un riz blanc (celui de la photo est un riz tigré keralais) et des brocolis aux graines de fenouil (voir prochaine recette !).


    Sans glutensans gluten      Sans lactosesans lactose      Sans oeufssans oeufs


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique